1. La coopération : 
Un traitement d’orthodontie, quel qu’il soit, nécessite une bonne coopération. C’est un facteur de réussite du traitement qui s’obtient par une bonne relation de confiance entre le patient, le praticien et les assistantes.

2. Le brossage :
Le brossage des dents doit être parfait ; des conseils seront donnés à chaque visite et un espace d’hygiène est mis à votre disposition.
Un brossage insuffisant fera apparaître des traces de décalcification souvent irréversibles et des inflammations gingivales qui ralentissent le déplacement dentaire.

3. Les visites chez votre dentiste : 
Les visites chez l’orthodontiste ne remplacent pas les visites chez votre chirurgien-dentiste traitant. Nous vous conseillons de le consulter deux fois par an.

4. L’alimentation sucrée : 
Les sucreries (bonbons, chewing-gum, boissons sucrées etc.) sont interdites car cela abîme l’émail des dents et sont responsables de nombreuses caries. De manière générale, il faudra limiter l’alimentation sucrée.

5. Prendre soin de son appareil : 
Un appareil d’orthodontie n’est pas incassable, aussi il est important de respecter les consignes suivantes :
-Ne pas manger de bonbons, caramels, sucettes, chewing-gums et autres sucreries collantes et/ou dures
-Ne pas mettre les crayons et les doigts à la bouche. Il faut également éviter de se ronger les ongles.
-Ne pas croquer à pleines dents dans les sandwiches, fruits etc.
Car toute casse devra être réparée rapidement au cabinet et cela risque d’augmenter la durée de votre traitement.

6. Les accessoires : 
Fréquemment, les traitements sont réalisés avec des appareillages fixes. Toutefois, certaines phases de traitement peuvent comporter des appareils ou des accessoires amovibles. Il est indispensable de les porter comme cela a été prescrit.
On ne peut pas espèrer de bons résultats si les règles indiquées ne sont pas respectées.

7. Vos rendez-vous : 
Pour ne pas prolonger la durée de votre traitement, il faut respecter les dates de vos rendez-vous. Le planning d’un cabinet d’orthodontie étant fixé six semaines à l’avance, il n’est pas possible de décaler facilement un rendez-vous. De même, en cas de rendez-vous manqué, il sera difficile d’en fixer rapidement un autre.

 

ASTUCE 1

N’oubliez pas de consulter votre chirurgien dentiste une à deux fois par an, même si vous avez des rendez-vous réguliers chez votre orthodontiste.